Road-trip lyonnais !

brocard coulisses haut de gamme jacquard matière nouvelle collection soie teddy tissus valeurs

Aujourd'hui, je vous emmène à Lyon ! En effet, je voudrais vous présenter le petit nouveau de nos fournisseurs, Malfroy & Million, tissus jacquards haut-de-gamme et créatifs !

Vous le savez déjà, pour tous les tissus unis, nous utilisions jusque là des fins de stock de maisons de couture, afin de vous proposer des vêtements aux tissus haut-de-gamme ET à prix doux : Vous pouvez retrouver mon article sur ces tissus issus de maisons de couture ici.
Mais il nous a fallu trouver une autre solution ! En effet, en participant à des salons pour distribuer les collections Bleu tango dans des boutiques multi-marques, nous devons assurer des commandes de plus en plus importantes et ainsi, assurer un stock de tissu, et un an à l'avance ! (les salons ont lieu un an avant la vraie saison... Personnellement je suis en plein jet-lag de saison ! ) ... Les fins de collections des maison haute-couture nous offraient une qualité formidable, mais aucune vue à un an, et des stocks limités... 

Je ne me suis pas démontée, et après de nombreuses recherches, j'ai fini par trouver mon bonheur chez Malfroy & Million. Tissus haut-de-gamme, jacquards lurex, créés en France... À Lyon au hasard !

Lyon, LA région de la soie et des métiers jacquards... Historiquement, cet héritage est très fort : Lyon fut la capitale de la soie pendant 3 siècles ! Un exemple très parlant : en 1833, on comptait 40 000 métiers à tisser à Lyon...pas moins que ça ! Bref, la région entière vivaient au rythme des métiers à tisser, et de leur bruit, le fameux BISTANCLACPAN !

>>> Anecdote
: L'onomatopée Bistanclaque ou Bistanclaque-pan désigne le métier à tisser lyonnais d'après le bruit qu'il produit en fonctionnant :
bis : on appuie du pied sur la pédale. Cela relève une moitié des fils de chaîne ;
tan : le battant se repousse ;
claque : la navette passe et bute au bord ;
pan : le battant frappe la dernière trame. 
Fin de l'anecdote <<<

Minute wikipédia : Le tissage de la soie s'installe à Lyon au 16ème siècle sous l'impulsion de François 1er, se développant croissant jusqu'au 18ème siècle. Le tissage se faisait essentiellement sur commande de la noblesse et du clergé, jusqu'à la Révolution française, puis ce sera l’Empire de Napoléon qui prendra le relais des commandes

La mécanique Jacquard est inventé par ... M. Jacquard ! (plus précisément Joseph-Marie CHARLES dit JACQUARD) sous Napoléon justement : Jacquard fut subventionné par Bonaparte pour développer cette technique, qui stagnait à un état embryonnaire.

Il y a quelques années, j'ai visité un atelier lyonnais très anciens de jacquards et brocards ( Un brocard est un jacquard avec des fils précieux : or, argent, cuivre...remplacés maintenant par les fils lurex ) : Tassinari & Chatel !

Cet atelier a conservé son patrimoine en gardant en état de marche les premiers métiers jacquards mécaniques et les partitions qui allaient avec... Cela fonctionne un peu comme pour un piano mécanique ou un orgue de barbarie : on y met une partition avec des trous et le piano jouera la mélodie grâce à cette feuille de route. Là c'est pareil, chaque tissage a sa partition propre, une carte perforée pour guider les crochets qui soulèvent les fils de chaînes, permettant de tisser des motifs complexes. La possibilité de programmer la fabrication, par l'utilisation de ces cartes perforées, fait qu'on considère M.Jacquard comme l'ancêtre de l'ordinateur ou du robot... ! (Tremble, Alan Turing !)


Les cartes perforées, les partitions des tissages jacquards !

Cet atelier Tassinari & Chatel continue donc de tisser tout les jacquards (couvertures, teintures, ...) du château de Versailles, ou rénove et remplace régulièrement les rideaux de la maison blanche ( Les rideaux jaunes qu'on voit derrière les présidents, c'est eux ! )...Ils ont même développé dans les années 90 un tissage hyper-technique pour la station interspatiale MIR pour une combinaison spatiale luxueuse en collaboration avec la maison Hermés : Coût du mètre de tissu ? Plus ou moins 50 000€... 

Vous voyez les rideaux jaunes derrière ? Made in Lyon !

Tous ces tissages historiques, surprenants, et très très précieux sont bien sûr archivés soigneusement chez Tassinari & Chatel... Il y a là un petit trésor ! Et le plus drôle, c'est qu'il y a dix ans, ils se sont fait cambriolés : les archives ont été retrouvées intactes, car les voleurs avaient embarqué...les deux ordinateurs ! S'ils avaient su !

Pour revenir à Malfroy & Million, cet atelier basé à Lyon existe depuis 1939André Malfroy et Jean Million s’associent et fondent Malfroy & Million, entreprise de soieries spécialisée dans le foulard imprimé. Ils s’installent alors dans l’emblématique quartier des Terreaux (le quartier des marchands-tisserands et des Canuts de Lyon). C'est maintenant la troisième génération qui dirige l'entreprise (Benoit Malfroy, petit-fils d'André, assisté de son frère Nicolas) et ils ont déménagé en 1991 à Saint-Genis-Laval, à un saut de puce de Lyon.



C'est en 1993, en rachetant l'illustre atelier de tissage Delacquis spécialisé dans les lainages et les tissus jacquards, que Malfroy & Million intègre ce nouveau savoir faire : les Jacquards ! L'atelier utilise des métiers à tisser jacquard à navettes ou à lances en fonction du motif désiré. Les tissages sont créés en France, et tissés en Italie, dans la région de Côme.

Les métiers jacquards à navettes utilisés par Malfroy & Million sont tellement photogéniques... :-) 

>>> En plus du tissage, l'atelier exerce différentes activités d'ennoblissement, telles que la teinture, l'impression ou la peinture sur soie à la main.

Deux fois par an, ils présentent sur le salon Première Vision des collections ultra créatives qui me tapent dans l'œil à chaque fois, et me font rêver de teddys toujours plus beaux ! Nous sommes très fiers et heureux de travailler avec une entreprise de traditions et de savoir-faire precieux. J'ai hâte de vous faire découvrir ces nouveaux tissus en septembre prochain !

Voici une petite sélection des tissus que j'ai choisi, et qui ont tous un relief étonnant, des couleurs chatoyantes ou une brillance Saturday night fever !

 Mes précieux...mes précieux jacquards... mes précieuuuux !

Merci d'avoir suivi nos aventures lyonnaises, et à très bientôt à la boutique pour découvrir ces tissus d'exception en vrai, pour la prochaine collection !

Lou

 

 


Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés